Le voyage forme le coeur des hommes

Le mot de Bienvenue
Evasions
Les Vaudois en Lubéron
Florence, Reine de Toscane
Zoom sur Macao
Expos photo
Georges Cohen
Tristan Zilberman
Dossiers
Droit pratique
Enquète 
Notre coup de coeur
Courrier des lecteurs

Les pays qui remboursent le mieux les médicaments

Le ressortissant d’un Etat membre de l’Union européenne voyageant en Europe peut bénéficier d’un remboursement de ses soins de santé dans chaque pays-membre. Il lui faut pour cela être détenteur de la Carte européenne d’assurance maladie (CEAM), délivrée gratuitement sur simple demande dans les centres de sécurité sociale.

Les modalités de remboursement varient d’un Etat à l’autre. Voici une liste non-exhaustive de certains Etats proposant quelques prestations remboursées.
Les prestations prises en charge dans quelques pays

Allemagne

Pour bénéficier de la prise en charge médicale en Allemagne, il faut choisir sur place la caisse d’assurance maladie qui couvrira les frais engagés. Cette prise en charge concerne les prestations suivantes :

  • soins médicaux ;
  • soins dentaires ;
  • hospitalisation ;
  • médicaments.

Les traitements facultatifs ne sont pas pris en charge.

Autriche

Comme dans tous les pays, les prestations prises en charge sont celles qui nécessitent des soins. Le voyageur étranger en Autriche est tenu de cotiser à hauteur de 3,63 € par trimestre.

En ce qui concerne l’achat de médicaments, l’assuré ne paie pas de frais d’avance, mais verse une participation de l’ordre de 4,35 € par ordonnance.

Pour un cas d’hospitalisation ordinaire, l’assuré paie 15,75 € maximum par jour.

Bulgarie

Pour bénéficier de la couverture de l’assurance maladie, il faut que les soins pratiqués fassent partie du panier prévu par la Caisse nationale d’assurance maladie, institution chargée des soins. Sur présentation de sa carte européenne, l’assuré a un accès gratuit à certains soins, parmi lesquels on peut citer :

  • les soins médicaux ;
  • les soins dentaires ;
  • les analyses ;
  • l’hospitalisation ;
  • les frais à la charge du patient.

Slovénie

En Slovénie, le patient prend à sa charge un faible taux du tarif des soins, qui varie en fonction de la prestation.

En voici quelques exemples :

  • greffes d'organes et autres actes chirurgicaux lourds : 5 % ;
  • actes médiaux de spécialistes en ambulatoire, lors d'une hospitalisation, suites de traitement hospitalier,
  • orthopédie, orthèses : 15 % ;
  • consultation d'un spécialiste en ambulatoire, comme patient hospitalisé : 25 % ;
  • prothèses dentaires, lunettes : 75 % ;
  • médicaments, en fonction de l'efficacité du médicament : 25, 75, 100 %.

Le reliquat est pris en charge par l’assurance maladie.

Le remboursement

Le taux de remboursement varie selon les pays. Dans certains pays, les frais sont entièrement couverts par l’assurance maladie. Dans d’autres pays comme la Finlande, les soins privés sont pris en charge par le patient qui se fait rembourser ultérieurement. Dans tous les cas, il faut conserver précieusement les reçus et les présenter à sa caisse d’assurance maladie.

Comment ça marche ?

En Finlande, il faut présenter toutes les factures des soins ainsi que la CEAM et le certificat provisoire de remplacement au Kansaneläkelaitos, institution chargée du remboursement. Les dépenses sont alors remboursées dans la limite des tarifs publics.

Ainsi en Europe les modèles sont bien différents de celui de la France, et certains pays n’ont pas de mutuelle entreprise comme propose Avenir mutuelle Mutalliance.

Vous pouvez choisir votre organisme comme Axa, Maaf, Mutalliance en faisant des devis de mutuelle sur internet afin d’obtenir le meilleur tarif de mutuelle.

Avant votre départ pour un pays étranger, renseignez vous sur les remboursements sur place et comparez si il est plus intéressant pour vous de prendre une assurance d’expatriée ou locale.



Relations presse
- Contact - Suggestions
Annonceurs - Partenariats

abc-tourisme-voyages.com, la communauté du voyage

 


Cette communauté a été conçue et réalisée par Fabrice Deblock